Langue : fr en

Louise Michel

Louise Michel
Une icône révolutionnaire et anarchiste

LOUISE MICHEL (1830-1905)

 

Louise Michel est née à Vroncourt. Elle devient institutrice et enseigne en Haute-Marne, puis à Paris. Elle prend un rôle actif à la Commune en 1871. On la condamne à la déportation en Nouvelle-Calédonie. De retour à Paris en 1880, elle entame une carrière de conférencière et publie de nombreux ouvrages, dont ses Mémoires.

" Le nid de mon enfance avait quatre tours carrées, de la même hauteur que le corps de bâtiment, avec des toits en forme de clocher. - Le côté du sud, absolument sans fenêtres, et les meurtrières des tours lui donnaient un air de mausolée ou de forteresse, suivant le point de vue.

Autrefois, on l'appelait la Maison Forte ; au temps où nous l'habitions je l'ai souvent entendu nommer le Tombeau. (…) A l'est, le rideau des peupliers où le vent murmurait si doux, et les montagnes bleues de Bourmont.
Lorsque je vis Sydney environné de sommets bleuâtres, j'y ai reconnu ( avec un agrandissement) les crêtes de montagnes que domine le Côna. " 
Mémoires

Bibliographie sur le même sujet : Bonnes plumes au pays des Goncourt, Michel Caffier, Albin Michel, 1997.

Suivez-nous !