Langue : fr en

ANCIEN COUVENT DES ANNONCIADES (XVI°-XVIII° SIECLE)

L’ancien couvent des Annonciades jouxte la place du général de Gaulle (ex-place général Baudoin). 

 

LES ANNONCIADES : UN ORDRE FONDE LORS DE LA REFORME CATHOLIQUE :

 

L’ordre des Annonciades Célestes remonte à 1602 lorsqu’une laïque italienne Victoire Fornari créa une congrégation religieuse féminine vouée au culte de la Vierge de l’Annonciation.

.Les Célestines ou »filles bleues devaient leur surnom au scapulaire bleu céleste qui recouvrait leur robe blanche. En vertu du vœu de clôture qu’elles prononçaient, un mur de quatre mètres de hauteur (aujourd’hui disparu) séparait le bâtiment et son vaste jardin du reste du bourg.

Une donation de pieux laïcs de Bourmont est à l’origine de ce couvent. En 1663, Gabrielle de l’Isle et son mari Henri de Roncourt, alors réfugiés à Epinal où un couvent des Annonciades existe depuis 1632, lèguent à l’ordre un ensemble de bâtiments urbains qu’ils possèdent à Bourmont. L’autorisation de s’établir est définitivement acquis e par les religieuses en 1682 et en 1688, la première pierre d’une nouvelle église est posée.

La plupart des religieuses étaient originaires de la région, les familles de notables bourmontais n’hésitant pas à lui confier ses filles.

L’ordre disparaîtra pendant la période révolutionnaire en 1792.

 

 L’ARCHITECTURE DE L’ANCIEN COUVENT

 

L’ensemble du bâtiment, visible de loin avec son toit imposant bordé de deux croupes surprend par sa massivité.

La partie la plus ancienne se trouve au nord-est : il s’agit probablement de la maison personnelle de Gabrielle de l’Isle dont la construction remonte au XVI° siècle comme en témoignent les baies à meneaux.

Le puits situé dans l’ancienne rue du Verpot a été dressé avec des pierres tombales à l’effigie des religieuses.

L’élévation principale, rue du général Leclerc  a été remaniée au XIX° siècle avec le percement de nombreuses fenêtres.

La façade de la chapelle reconstruite en 1733 reflète un style régional propre au sud e la Lorraine : portail en plein-cintre entouré de pilastres d’ordre toscan. Le linteau du, portail est surmonté d’une niche à conque ; des volutes bordent la niche dont la statue a disparu et contribuent à l’élégance de l’ensemble.

 

Visites guidées sur réservation.

Renseignements au 03.25.01.16.46.

courriel : mairie.bourmont@wanadoo.fr

Textes et photos SHAB

Suivez-nous !